Canadian Warmblood Horse Breeders Association - genaral
 

Le français suit l'anglais
December 29, 2008
See related Links below for more detail from The Horse

Notice to Industry

CONTAGIOUS EQUINE METRITIS INVESTIGATION UNDERWAY

The Canadian Food Inspection Agency (CFIA) has launched an investigation after confirming that horse semen was imported into Canada from a United States stallion subsequently determined to be infected with contagious equine metritis (CEM). There are no human health implications with this disease.

United States officials have confirmed that three stallions on a Kentucky farm tested positive for CEM. Shipments of frozen semen from one of these stallions were sent to Ontario and Alberta in the spring of 2008. CFIA and provincial animal health officials are currently tracing the shipments to identify potentially exposed animals.

To date, potentially infected farms have been identified in Ontario and Alberta. As a precaution, the CFIA has quarantined animals on the farms, and these measures will remain in place until all animals have tested negative for CEM. As investigations in Canada and the U.S. continue, animals on additional farms may be quarantined.

CEM is a highly contagious disease that affects the reproductive tract of horses. The disease can cause temporary infertility in mares. In most cases, CEM can be successfully treated with disinfectants and antibiotics. CEM is a reportable disease in Canada. This means that all suspected cases must be reported to the CFIA for immediate investigation by inspectors. There are international trade implications if a country loses its CEM-free status.

Until more information is available from the U.S., the CFIA is recommending that the equine industry and importers in Canada exercise caution and refrain from importing breeding horses, embryos and semen from the U.S.

CEM is primarily spread directly during natural breeding, but can also be transmitted during artificial insemination and through contaminated instruments and equipment, such as tail bandages, buckets, sponges and gloves. Therefore, horse owners and veterinarians should maintain strict hygiene when handling breeding mares and stallions to prevent infection.

Infected stallions tend to be the major source of infection, as they can harbour the disease for years without showing any clinical signs. The primary symptoms of infection in mares are short-term infertility and vaginal discharge, but some mares can also carry the disease without clinical signs. Any horse owner or veterinarian who suspects a horse under their care may be infected with CEM should immediately contact their local CFIA District office (a listing can be found in the blue pages of local phone directories).

The CFIA will continue to work with provincial counterparts, affected producers and the equine industry in this response effort. Additional information will be provided as it becomes available.

More information about CEM is available on the CFIA Web site at www.inspection.gc.ca or by calling 1-800-442-2342.

For information:
Canadian Food Inspection Agency
Media relations: (613) 773-6600


Avis à l'industrie

ENQUÊTE EN COURS SUR LA MÉTRITE CONTAGIEUSE DES ÉQUIDÉS

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a amorcé une enquête après avoir eu confirmation que la semence d'un cheval atteint de la métrite contagieuse des équidés avait été importée au Canada en provenance des États-Unis. La métrite contagieuse des équidés ne comporte aucun risque pour la santé humaine.

Des représentants des États-Unis ont confirmé que trois étalons d'une exploitation du Kentucky ont obtenu des résultats positifs aux épreuves de dépistage de la métrite contagieuse des équidés. Envois de semence congelée de l'un de ces étalons ont été exportés à l'Ontario et Alberta au printemps de 2008. L'ACIA et les représentants provinciaux en santé animale s'emploient actuellement à retracer les envois pour déterminer quels animaux pourraient avoir été exposés à la maladie.

À ce jour, on a trouvé des exploitations agricoles qui peuvent avoir été touchées en Ontario et en Alberta. Par mesure de précaution, l'ACIA a mis les animaux de ces exploitations en quarantaine. Ces mesures demeureront en place jusqu'à ce qu'il ait été confirmé que les résultats des analyses des prélèvements de tous les animaux sont négatifs. Au fur et à mesure que se déroulent les enquêtes au Canada et aux États-Unis, il se pourrait que des animaux d'autres exploitations soient mis en quarantaine.

La métrite contagieuse des équidés est une maladie hautement contagieuse qui s'attaque à l'appareil reproducteur des chevaux. Elle peut causer une infertilité temporaire chez les juments. Dans la plupart des cas, cette maladie se traite bien au moyen d'antibiotiques et de désinfectants. La métrite contagieuse des équidés est une maladie à déclaration obligatoire au Canada, ce qui signifie que tous les cas suspects doivent être déclarés à l'ACIA afin que des inspecteurs entreprennent une enquête immédiatement. La perte du statut sanitaire de pays exempt de métrite contagieuse des équidés a des répercussions sur le commerce international.

D'ici à ce que l'on ait davantage d'information des États-Unis, l'ACIA recommande que l'industrie de l'élevage des chevaux et les importateurs du Canada fassent preuve de prudence et n'importent pas de chevaux reproducteurs, d'embryons ni de semence des États-Unis. La source première de transmission de la métrite contagieuse des équidés est l'accouplement naturel, mais la maladie peut aussi être transmise durant l'insémination artificielle et par du matériel et des instruments contaminés comme des protège-queues, des seaux, des éponges et des gants. Par conséquent, les propriétaires de chevaux et les vétérinaires devraient observer des règles d'hygiène rigoureuses lorsqu'ils soignent des juments et des étalons afin d'empêcher la propagation de la maladie.

Les étalons infectés sont la principale source de transmission de la maladie puisqu'ils peuvent être porteurs de la maladie pendant des années sans qu'aucun signe clinique apparaisse. Les premiers symptômes chez la jument sont l'infertilité passagère et un écoulement vaginal, mais certaines juments peuvent être porteuses de la maladie sans qu'apparaissent de signes cliniques. Les vétérinaires et propriétaires de chevaux qui soupçonnent qu'un cheval pourrait être atteint de métrite contagieuse des équidés devraient communiquer immédiatement avec leur bureau local de l'ACIA. Ils trouveront le numéro dans les pages bleues de leur annuaire téléphonique.

L'ACIA continuera de travailler avec ses homologues provinciaux, avec les éleveurs touchés et avec l'industrie équine pour prendre les mesures qui s'imposent. Des renseignements additionnels seront diffusés dès qu'ils seront connus.

Pour de plus amples renseignements sur la métrite contagieuse des équidés, consultez le site suivant : www.inspection.gc.ca ou composez le 1-800-442-2342.

Renseignements :
Agence canadienne d'inspection des aliments
Relations avec les médias : 613-773-6600


Related Links:

Added: December 31, 2008